Nos valeurs/Nos engagements

Notre vision

Bâtir, à partir de l’Université de Reims, un centre de recherche et de formation en management réunissant des chercheurs internationaux créatifs, compétents et productifs et jouant un rôle de leader dans l’innovation en matière de recherche et de formation internationales en management.

Nos valeurs et engagements

  • Créativité, imagination et originalité ;
  • Promotion des valeurs humaines, de la diversité et de la justice sociale ;
  • Esprit d’équipe, gestion participative et écoute ;
  • Ethique, transparence et reddition des comptes ;
  • Engagement pour l’innovation et le progrès.

 

La création du CIRFAM s’inscrit entièrement dans l’optique d’un développement durable de l’Université (Recherche et Formation). Dans un environnement économique, politique, social et culturel fortement évolutif, l’activité universitaire n’a de sens que si elle est adaptée aux besoins actuels et futurs des organisations. Il s’agit désormais de former des citoyens, des décideurs et des entrepreneurs sensibilisés à la recherche (pour mieux appréhender le futur) et qui soient à la fois solidement ancrés dans leur contexte local et entièrement ouverts et adaptables à l’international.

L’orientation universitaire (recherche et formation) préconisée par le CIRFAM s’inscrit totalement dans cette logique de « glocalisation ». À cette fin, nous proposons de :

  • renforcer l’internationalisation de la formation dispensée par l’Université ;
  • renforcer la présence de la recherche ;
  • réinventer la pédagogie en s’appuyant sur les TIC et en créant de nouvelles synergies entre les acteurs (enseignants, étudiants, monde professionnel). La mixité et la diversité des étudiants enrichiront le contenu pédagogique des cours et apporteront une dynamique participative ;
  • banaliser l’utilisation des TIC, ce qui favorisera l’intérêt des cours et par conséquent, le présentéisme et la participation aux cours ;
  • réinventer les liens avec les entreprises locales et internationales (en veillant à combiner un fort enracinement local et une totale ouverture internationale) ;
  • élargir le public visé : la formation est ouverte à tous :
    • ceux qui sont proches mais qui ne peuvent assister au cours (les handicapés, les jeunes mamans qui élèvent leurs enfants, les personnes victimes d’accident de la vie, ceux qui travaillent en même temps…) ;
    • mais aussi les personnes qui sont domiciliées loin de l’Université.

De cette manière, l’Université affichera son universalité et son originalité en s’inscrivant dans la responsabilité sociétale et l’innovation valorisée. Cela lui donnera certainement une âme – et, peut-être, un avantage concurrentiel – et la repositionnera dans le paysage international des institutions de recherche et de formation attractives.